Andrésy Energies Renouvelées – Municipales 2020

Elections municipales des 15 mars & 28 juin 2020

Laurence Alavi

Solidarités, Seniors, Santé et Handicaps

Conseillère municipale depuis 2014
Quartier : Bas Coteaux

Andrésy : le choix du coeur

Je suis âgée de 51 ans, mariée et mère d’une adolescente. Mon époux et moi sommes arrivés à Andrésy en avril 2005. Habitants alors Paris et désireux de nous éloigner de la capitale pour élever notre enfant à naître, nous avons tout simplement suivi la ligne du RER A jusqu’à découvrir le centre ancien d’Andrésy, son bord de Seine, sa terrasse de café sous les tilleuls (ceux abattus en 2013) et d’en tomber amoureux. Un tel cadre de vie, si près de Paris, nous est apparu comme le parfait nid pour accueillir notre jeune famille. 

Agent immobilier à mon compte, je travaille à Andrésy où je commercialise uniquement des biens dans l’ancien. Mon métier m’a permis de connaître l’intégralité des quartiers de la ville, d’en apprécier les avantages et les inconvénients et de prendre ainsi conscience des problématiques de chacun d’entre eux (éloignement du centre et des infrastructures pour certains, trop grande circulation et besoin en stationnements pour d’autres, crue de la Seine, manque de transports en commun en journée, …).

Andrésy : un engagement moral

C’est à l’occasion de l’entrée en classe de ma fille que j’ai commencé à m’impliquer dans la vie locale à travers une fédération de parents d’élèves. Pendant 8 ans, en tant qu’élue-parents, je suis intervenue sur différents thèmes touchant toutes les écoles tels que les problèmes de chauffage, la commission « projets de classe », la commission « menu » et, bien entendu, la réunion de fonds pour financer des sorties scolaires ou l’achat de matériel. 

Mon engagement suivant a été plus égoïste puisque relatif à un projet de bétonnage prévu au bout de ma rue. Afin de faire mieux entendre notre mécontentement quant au type d’urbanisation prévue (cages à poules), nous avons créé l’association de Sauvegarde des Coteaux de l’Hautil, mobilisé les riverains et, plus largement, les Andrésiens soucieux de l’environnement et du devenir urbanistique de la ville. C’est dans ce cadre que j’ai fait la connaissance de Lionel WASTL. 

C’est Lionel qui m’a parlé de la création de l’AMAP « Les Colibris » dont j’ai fait partie des 1ers adhérents. 

Aujourd’hui, je suis bénévole au sein de l’organisation du Téléthon d’Andrésy car cette dernière, tout en récoltant des dons pour la recherche médicale, est à l’initiative d’un certain nombre d’événements qui donnent vie à la ville.

Andrésy : un engagement politique 

Je suis donc devenue conseillère municipale sur la liste AER en 2014. Si j’ai toujours eu des opinions politiques, je n’ai jamais adhéré à aucun parti, ne pouvant m’engager à oublier mon libre-arbitre pour suivre l’opinion du leader du jour.

Pour moi, les élus municipaux doivent avoir pour priorité de faciliter la vie quotidienne de leurs concitoyens et gérer de façon raisonnée et raisonnable les fonds municipaux, issus directement des impôts locaux. Ils se doivent d’informer et de faire participer en amont la population et non simplement faire connaître leurs décisions finales sur des projets impactant les habitants. 

Ces 6 dernières années, bien que seulement élue d’opposition sans réel pouvoir, je me suis efforcée d’agir pour maintenir ou améliorer le « bien-vivre » à Andrésy : force de propositions, parfois entendues, au sein des commissions « vie scolaire » et « social-enfance-famille », source d’informations sur le vrai coût financier des nouvelles infrastructures (Trek’Ile et Halte nautique) avec Annie Minarik, ayant avec Michel PRES fourni des angles d’attaques aux riverains des Courcieux dans leur lutte contre le projet d’un promoteur dans leur quartier, ayant tissé des liens solides avec les agents municipaux de plusieurs services et désireuse de connaître leurs points de vue et propositions d’amélioration des services rendus aux andrésiens….

Je sais être prête à faire face aux réelles responsabilités morales, financières et humaines qu’implique un poste d’élue municipale majoritaire.